Les herbes aromatiques, les épices ajoutent des saveurs supplémentaires à vos plats mais elles peuvent aussi vous aider à rester en forme ou à mieux vieillir. En effet, une grande variété d’épices contiennent des antioxydants très puissants mais pas que… Elles peuvent vous aider aussi à stabiliser votre glycémie, à stimuler votre métabolisme, elles aident à combattre les virus, les bactéries ou les champignons.

Voici 8 épices que vous pouvez manger, dont vous pouvez agrémenter vos plats et qui apporteront des bienfaits à votre corps.

Quelles épices pour quels bienfaits ?

Le curcuma

Le curcuma est une plante de la famille du gingembre. On utilise le rhizome (c’est à dire la tige souterraine), il est le plus souvent vendu sous forme de poudre. Il renferme la curcumine qui colore les aliments (riz ou pâtes que vous pouvez parfumer avec) ,il entre dans la composition du curry.

Le curcuma favorise la digestion , il améliore la fonction du foie. C’est un anti-inflammatoire puissant. Il est surtout une source d’antioxydants, il aide à vous protéger contre le cancer.

Le gingembre

Le gingembre est une plante dont on utilise également (comme le curcuma) la tige souterraine. On peut le trouver entier ou en poudre. On peut l’ajouter à différents plats (tajine, poisson, viande) mais aussi dans une vinaigrette pour assurer une meilleure digestion.

Le gingembre contient plus de 25 antioxydants différents. Il est connu pour sa capacité à réduire les nausées, les vomissements et le mal des transports. C’est aussi un remède apaisant pour les maux de gorge et a des propriétés antivirales .

Vous pouvez ajouter par exemple une petite tranche de racine de gingembre dans votre thé, il parfumera votre breuvage mais aussi pourra vous apporter toutes ses qualités d’antioxydant, anti-inflammatoire.

La cannelle

Vous pouvez trouver la cannelle en poudre mais aussi sous forme de petits tuyaux : l’écorce s’enroule sur elle-même durant le séchage. La cannelle est efficace pour aider à stabiliser les niveaux de sucre dans le sang. C’est aussi un anti-inflammatoire et elle aide à soulager la raideur dans les muscles, les courbatures. Ajouter un peu de poudre de cannelle dans vos yaourts, smoothies ou mueslis sera un excellent tonifiant pour la journée.

Le basilic

Le basilic est très souvent utilisé en cuisine (c’est la variété grand vert ou grand basilic qui est alors utilisé). On le consomme frais car il perd sa délicieuse odeur en séchant. C’est une herbe anti-inflammatoire, elle aide à tuer les bactéries nocives (listeria, staphylocoques..). C’est une excellente source de fer, de vitamine C et K , de potassium, de calcium, de magnésium. Saupoudrez vos tomates à l’huile d’olive, vos fromages de chèvres, cela les parfumera et vous apportera de nombreux bienfaits.

Le thym

C’est une plante aromatique aux fleurs mauves bien connue dans le Sud de la France. Il en existe plusieurs espèces, toutes s’utilisent de la même façon. On utilise les feuilles (sous forme de rameaux). Le thym favorise la digestion, est un excellent antiseptique, anti rhumatismal , un tonifiant et un diurétique.  Il est connu pour le traitement de la bronchite, des maux de gorge. Une petite astuce : laisser macérer une tige de thym dans votre huile d’olive, elle en sera parfumée et vous apportera ses bienfaits.

Le clou de girofle

Qui n’a pas entendu parler du clou de girofle que l’on déposait sur la gencive pour calmer une rage de dent ? Peut-être certains le font-ils encore ? Le clou de girofle est un antiseptique, un diurétique. Mais attention, son parfum est vraiment très prononcé, il est préférable de le retirer de vos plats en fin de cuisson pour éviter toute odeur étrange.

La noix de muscade

La noix de muscade est la graine issue du fruit du muscadier. On l’utilise râpée ou en poudre. Elle parfume agréablement le vin chaud, la purée de pomme de terre, la béchamel… mais attention, à forte dose elle peut être toxique. Elle favorise la digestion et peut avoir un effet sédatif.

Le piment de Cayenne

Le piment est vendu entier ou en poudre. Il est très utilisé dans la cuisine exotique, en effet, il « réchauffe » les plats mais il augmente aussi le métabolisme de notre corps en nous aidant à brûler les graisses. Il stimule les enzymes digestives et aide à prévenir l’ulcère de l’estomac, incroyable non ? Alors que l’on pourrait croire qu’il dérange plutôt notre estomac. Une petite astuce pour rendre le piment moins fort : le débarrasser de ses graines. Et après avoir ingéré le piment, manger un yaourt ou de la mie de pain pour calmer le feu dans la bouche.

C’est un remède très efficace contre les maux de tête, les douleurs musculaires et la congestion nasale.

En conclusion, il est parfois préférable de pimenter sa vie avec toutes ces épices pour vivre vieux et en forme. Vous pouvez aussi trouver plusieurs de ces épices sous forme de gélules à ingérer (si vous pensez ne pas en utiliser en quantité suffisante dans vos plats).

Tribulation d’une quinqua septembre 2017

Share This