Vieillir à son domicile c’est le souhait de beaucoup de retraités. Trois quarts des seniors préfèrent, même en cas de perte d’autonomie, rester à leur domicile le plus longtemps possible. Cependant, l’âge avançant les questions de sécurité deviennent essentielles aussi bien pour les seniors que pour leurs proches. Afin de permettre à une personne qui avance en âge de rester à son domicile en toute quiétude, des aménagements sont indispensables aussi bien au niveau de l’habitation qu’au niveau du mode de vie.

Ces aménagements peuvent être de différentes formes :

Aménagement des pièces et des équipements du domicile

Cette maison ou cet appartement qu’ils habitent depuis des années peut se transformer en danger à un âge avancé : escaliers, salle de bain, cuisine, jardin… des transformations peuvent ou doivent être nécessaires.

Il faudra minimiser les risques de chutes et adapter les équipements de la maison pour éviter les accidents domestiques :

  • installation d’une douche de plain-pied dans la salle de bain (La salle de bains est un lieu à hauts risques pour les seniors puisque près de 50% des accidents y ont lieu), Si l’installation d’une douche à l’italienne n’est pas possible, de nombreuses entreprises proposent également la transformation de la baignoire en douche accessible.
  • installation de placards plus accessibles dans la cuisine. La cuisine est également une pièce synonyme d’accidents domestiques. Monter sur un escabeau ou un tabouret pour accéder aux produits peut être très dangereux, un réaménagement des placards est souvent une nécessité.
  • pose d’une plaque de cuisson sécurisée, par exemple des plaques à induction car avec une protection qui permet de ne pas se brûler en touchant la plaque. Certaines tables de cuisson proposent aussi la sécurité anti-débordement, la coupure en cas de surchauffe, l’arrêt automatique…
  • installation d’un monte-escalier pour les maisons à étages
  • disposition de barres d’appui murales dans les escaliers, dans les toilettes, dans d’autres pièces. Ce sont des installations peu coûteuses qui peuvent être des aides efficaces.
  • accès au jardin à transformer (par exemple, installation d’une rampe d’accès plutôt qu’un escalier), mise en place d’un système d’arrosage automatique dans le jardin…
  • disposition de télécommande pour l’ouverture ou la fermeture des volets …
  • Installation d’un système de climatisation contre les fortes chaleurs

Ce ne sont que des exemples, des solutions personnalisées peuvent exister pour chaque type de domicile.

Aménagement du mode de vie

Pour vieillir tranquillement à son domicile, une aide humaine peut être indispensable. Qu’il s’agisse de son alimentation, de son hygiène ou encore de sa santé, la personne dépendante a besoin d’être prise en charge par différents professionnels : aide-ménagère, auxiliaire de vie, aide-soignant, infirmier. Ces professionnels vont apporter à la personne une aide dans son quotidien, mais ils seront aussi une présence importante tout simplement pour discuter, se confier. Ils seront aussi une source d’informations pour les proches et les aidants qui seront ainsi alertés en cas de problème de santé.

Depuis quelques temps, il existe aussi d’autres solutions d’accompagnement. Avez-vous déjà entendu parler du logement intergénérationnel ? Beaucoup d’étudiants sont en recherche de logement à moindre coût. Des associations organisent la mise en relation des étudiants et des personnes âgées intéressées dans le but d’une location de chambres à loyer modéré, où l’étudiant est libre de son temps mais s’engage à régulièrement tenir compagnie à la personne âgée pour l’aider dans des tâches précises. Bien entendu, dans ce cas-là, l’étudiant n’a pas un rôle de soignant, il ne participe pas aux soins mais apporte à la personne une présence, une sécurité. C’est une relation gagnant-gagnant car l’étudiant y trouve aussi son compte et bénéficie d’un milieu calme pour réviser.

Les solutions de téléassistance

Il existe aussi diverses solutions de téléassistance. Rappelons qu’elle consiste à équiper les seniors restants à domicile d’un pendentif ou bracelet dotés d’un système d’alerte qu’ils peuvent déclencher à tout moment. Ce domaine évolue et innove en proposant aujourd’hui des solutions plus discrètes et non stigmatisantes, plus faciles à faire accepter.

Il est important de savoir que pour toutes ces solutions (aménagements, aide humaine, téléassistance) des aides financières existent : crédit d’impôt pour les services à la personne et l’emploi de salarié à domicile.

Tribulation d’une Quinqua Juillet 2017

Share This