Activités pour garder la forme et ses facultés cognitives

Lorsque l’on prend de l’âge, il est important de continuer à pratiquer des activités physiques afin de maintenir son corps en forme. Au même titre, notre cerveau aussi doit être régulièrement stimulé pour conserver le maximum de ses capacités. Découvrez quelles sont les activités faciles à pratiquer au quotidien pour les personnes âgées, pour un cerveau en bonne santé.

Comment préserver son cerveau du vieillissement ?

Avec l’âge, le fonctionnement neuronal évolue : les flux sanguins au niveau du cerveau ont par exemple tendance à diminuer, ce qui peut ralentir l’activité de celui-ci. Il est cependant possible d’entretenir un minimum sa plasticité cérébrale et la rapidité de ses capacités cognitives, et ce grâce à quelques exercices qui stimulent la mémoire, la concentration ou encore la logique (raisonnement, etc.).

De l’entraînement mental pour la mémoire

La vieillesse amène souvent des pertes progressives ou partielles de mémoire. Certaines activités font appel à la mémoire immédiate et permettent d’entraîner le cerveau en lui demandant de retenir des choses : les jeux Memory en sont un parfait exemple. D’autres, comme les jeux de cartes ou encore de lettres (mots croisés, Scrabble, etc.) font appel aux connaissances de vocabulaire et incitent à aller chercher des mots dans sa mémoire à long terme.

Mettre sa logique à l’épreuve

Afin de conserver de bonnes compétences en logique et capacités de raisonnement, des activités mettant en scène des chiffres peuvent être régulièrement pratiquées. Par exemple, sans aller dans des exercices de mathématiques trop compliqués, de simples jeux solitaires comme le sudoku, sorte de casse-tête logique où il faut compléter une grille de nombres, permettent de mettre son raisonnement à l’épreuve. D’autres activités de logique comme le Rubik’s Cube sont aussi adaptées.

Faire appel à sa mémoire perceptive

La mémoire perceptive est l’équivalent de celle des sensations stockées dans notre cerveau grâce aux cinq sens : sons, odeurs, images, visages, etc. Ainsi, regarder d’anciennes photos ou films de famille, écouter des chansons qui datent de plusieurs dizaines d’années ou raconter de vieilles anecdotes permet de stimuler ce type de mémoire en se souvenant du passé et d’évènements antérieurs.

Les loisirs créatifs pour stimuler son cerveau

Fabriquer quelque chose de ses propres mains ou concevoir un objet est aussi un excellent moyen de lutter contre les effets du vieillissement. Par exemple, les activités de loisirs créatifs (couture, tricot, peinture ou encore sculpture) sont préconisées pour stimuler son cerveau. De même, pratiquer le bricolage, construire un objet électronique ou bien faire des maquettes incite à la concentration, mais également à la précision. Enfin, ces activités peuvent être réalisées en groupe et contribuent à maintenir une vie sociale active, ce qui, par le langage et les interactions quotidiennes, aide aussi à préserver le cerveau.

 

Certaines activités, faciles et agréables à pratiquer au quotidien, peuvent éviter une légère déficience cognitive qui s’installerait avec le temps. Pour lutter contre ces risques, faire travailler son cerveau quotidiennement est primordial lorsque l’on est âgé.

Share This