Forte chaleur, canicule, la période estivale est épuisante pour les organismes, en particulier pour les plus vulnérables comme les personnes âgées. Pour lutter contre la chaleur excessive de jour comme de nuit, voici quelques conseils simples afin de réduire les risques.

Un public plus fragile

Les plus vulnérables sont sensibles aux fortes chaleurs et sont davantage exposées face aux divers dangers comme le risque de déshydratation. Pourquoi les séniors sont-ils plus à risques lors de période de canicule ?

  • Alors que la sensation de soif apparait très rapidement chez chaque individu, pour les séniors il en est tout autre. Ce besoin de s’hydrater ne se fait pas ressentir autant ou arrive avec un temps de retard.
  • Lors d’épisodes de forte chaleur, les personnes âgées produisent moins de sueur, essentielles pour réguler la température corporelle. Cette perturbation de la sudation ne leur permet pas de faire face à de soudaines hausses de température

La production de sueur agit comme une protection, mais celle-ci doit être compensée par un apport en eau suffisant. En période de forte chaleur, la sensation de soif est normalement accentuée et doit amener à une consommation en eau plus importante. Pour les personnes âgées, ce besoin de boire est différent et la régulation de la température du corps fonctionne moins bien.

Les signes qui indiquent une déshydratation

La déshydratation apparait avec une carence en eau et en sels minéraux. Les premiers signes qui doivent interpeller et faire réagir l’entourage du sénior sont la soif, les lèvres sèches ou une fatigue anormale ; une perte de poids ou une diminution des forces peuvent également être des signes à prendre en considération. Si la déshydratation n’est pas compensée rapidement par un apport suffisant en eau, elle deviendra alors beaucoup plus grave. Une perte de poids supérieure à 5%, même si elle est difficile à déceler, indique déjà un état grave et, au-delà de 10%, les organes vitaux sont mis en danger.

Les signes d’une déshydratation grave sont une soif intense, une bouche et une langue sèches, un regard terne et des yeux enfoncés, l’apparition d’un pli cutané, une peau sèche, froide et pâle, une fièvre, des urines en faible quantité, des maux de tête, des vertiges, une désorientation, des malaises, des étourdissements, des troubles de la conscience et du comportement… Il est alors urgent de consulter son médecin.

Les bons réflexes face à la canicule

Pour limiter les risques, il est important de suivre certains conseils afin de permettre à nos aînés de vivre cette période difficile sans encombre :

  • Laisser fermés les volets, les rideaux et les fenêtres, surtout celle exposées au soleil (sud) ;
  • Le soir et/ou la nuit au contraire, profiter du rafraichissement pour créer des courants d’air dans le logement ;
  • Profiter d’un lieu climatisé comme des grandes surfaces ou des magasins si votre domicile n’en est pas équipé. A défaut profitez de la fraicheur à l’ombre d’un arbre ;
  • Éviter de sortir aux heures les plus chaudes, entre 11h et 16h, et préférez davantage la fraicheur du matin plutôt que celle du soir ;
  • En cas de sortie, porter un chapeau, des vêtements amples et de couleurs claires et prévoyez d’avoir sur vous une bouteille d’eau ;
  • Prendre régulièrement des douches ou des bains frais sans se sécher ; vous pouvez également plonger vos pieds dans une bassine d’eau tout en regardant la télévision ou pendant votre lecture ;
  • Boire entre un litre et demi et deux litres d’eau par jour, comme recommandé par les médecins et par trop froid. Éviter de consommer de l’alcool qui favorise la déshydratation, ainsi que les boissons à forte teneur en caféine ou très sucrées ;
  • En cas de difficulté à boire de l’eau, consommer des fruits et des crudités.
  • Conserver votre rythme alimentaire habituel et manger normalement même sans faim particulière ;
  • Éviter les activités physiques (sports, jardinage…) pendant la canicule et limiter vos sorties au strict nécessaire.

Le saviez-vous : un yaourt équivaut à boire un verre d’eau. Composé à 80 % d’eau, un yaourt nature procure hydratation et fraîcheur.

La Téléassistance : une sécurité 24h/24 et 7j/7

En période de canicule, la téléassistance offre une sécurité pour les personnes fragiles. Par exemple, si vous êtes très affaibli à cause d’une déshydratation, vous pouvez contacter un chargé d’écoute et d’assistance qui saura avertir un proche voire prévenir les secours en cas de nécessité.

Également, les appels de convivialité offrent une alternative efficace avec la possibilité de rompre l’isolement, d’échanger sur des sujets divers et variés mais également de rappeler les bons gestes à adopter, notamment en période de forte chaleur.

 

Pour aller plus loin :

Share This