Comment assurer un maintien à domicile sécurisé

En France, la majorité des seniors souhaitent rester à leur domicile. Un choix compréhensif qui peut néanmoins représenter un danger pour la sécurité des personnes âgées ou isolées. Quelles sont les solutions envisageables pour un maintien à domicile selon le niveau de perte d’autonomie ? On fait le point sur les options possibles et comment les financer.

Repenser l’aménagement du domicile

Aménager une maison ou un appartement est tout à fait envisageable pour un maintien à domicile sécurisé. En effet, certains aménagements permettent d’éviter les chutes et de continuer à vivre dans un logement, même en cas de perte d’autonomie. Et ce, le plus longtemps possible. L’aménagement d’un domicile s’inscrit dans une démarche de prévention. C’est une des premières solutions à envisager pour un maintien à domicile grâce aux équipements suivants :

  • Un élargissement des portes pour le passage d’un fauteuil.
  • Le remplacement de la baignoire par une douche.
  • La pose de volets roulants automatisés.
  • L’amélioration de l’éclairage.
  • L’installation de barres de sécurité.
  • La pose d’antidérapant.
  • Le retrait des tapis du logement.
  • Le déplacement de la chambre au rez-de-chaussée.

Faire appel à une aide à domicile

Une fois que le logement est optimisé pour limiter les risques de chutes, d’autres solutions peuvent s’avérer tout aussi efficaces. En cas de perte d’autonomie plus avancée, le recours aux aides à domicile devient indispensable pour maintenir une personne dans son logement. Ces aides peuvent prendre différentes formes selon l’état de santé de la personne :

  • Aide pour les tâches ménagères.
  • Aide pour les repas.
  • Aide pour les sorties.
  • Visites d’infirmières libérales.
  • Visite de médecins à domicile.

Penser à la téléassistance

La téléassistance à domicile est un service qui assure la sécurité quotidienne des personnes isolées, âgées, ou handicapées. En effet, en s’équipant d’un médaillon ou d’un boîtier, la personne peut contacter une centrale d’assistance à tout moment (24 h/24 et 7 j/7) lors d’une chute, d’un malaise, ou simplement pour poser une question. En cas de problème, la centrale contacte quelqu’un qui est disponible pour se rendre chez la personne en moins de 20 minutes (amis, famille, voisins, concierge, etc.). La téléassistance permet de rassurer à la fois les proches de la personne en perte d’autonomie, ainsi que le senior isolé ou fragilisé.

En matière de vigilance, il existe de nombreux appareils qui peuvent s’avérer utiles pour assurer la sécurité des personnes : le détecteur de CO, le détecteur d’inondation, le détecteur de gaz naturel, le détecteur d’ouverture de porte.

Quelles aides à l’aménagement peut-on solliciter ?

Il est vrai que les travaux d’aménagement du domicile représentent un certain coût. Mais sachez que vous pouvez bénéficier d’aides pour participer au financement. L’ANAH (Agence nationale de l’habitat) propose des aides financières aux personnes souhaitant réaliser des travaux d’aménagement du domicile tels que l’installation d’une douche à la place de la baignoire, d’un monte-escalier électrique, etc. Notez que ces aides ne concernent que les personnes propriétaires ou les bailleurs du parc privé (sauf les bailleurs sociaux).

Pour profiter des aides de l’ANAH, votre logement doit avoir été construit il y a plus de 15 ans au moment où votre demande est acceptée. Si vous êtes locataire, vous pouvez faire une demande d’aide auprès de l’ANAH en accord avec votre propriétaire.

Vous pouvez également bénéficier des aides des collectivités territoriales, et des aides fiscales pour financer vos travaux d’aménagement du logement.

Revoir l’aménagement, faire appel à une aide extérieure ou à un service de téléassistance sont autant de solutions possibles et envisageables. À vous de trouver celle qui correspond le mieux à la situation.

Sources :
https://www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr/actualites/quelles-aides-pour-amenager-son-logement

Accueil

https://www.capretraite.fr/prevenir-dependance/perte-d-autonomie-et-maintien-a-domicile/

Share This